L'homme et la jupe

Et pourquoi pas ?

Et si l'homme portait la jupe ? Après tout pourquoi pas ? Qu'est-qui l'en empêche ? Liberté de mouvement, style, fashion le kilt et la jupe sont les nouveaux codes du vestiaires masculins. N'en déplaise à ces dames.
Photos prises à transfert par Emmanuelle Caron

Messieurs, vous êtes vous déjà posé la question ? Avez-vous déjà essayé, que ce soit pour rigoler, se déguiser, ou un évènement, de porter une jupe, un kilt ou même une robe ? Et qu'avez-vous ressenti ? Aisance, liberté, ou gêne et peur du regard des autres ?

 

Dans nos sociétés occidentales, la jupe représente, actuellement, la féminité. Et à part le kilt, que l'on retrouve dans la culture celtique, et qui est un vêtement très traditionnel, nous n'avons pas pour habitude d'en porter, ou d'en voir. Pourtant, ce vêtement "réservé" aux femmes ne l'a pas toujours été dans nos civilisations. Dans la Grèce antique, dans l'empire romain, jupe et toge était de mise. Au moyen-âge, on avait des robes pour les deux sexes, que l'on pouvait retrouver même encore au début du XXème siècle dans des régions rurales. Durant la Renaissance, tous les styles, voir même excentricités étaient de mise à la cour des Rois.

 

En voyageant au-delà de notre continent, on trouve d'autres nombreux exemples : en Inde, on porte le longhi, dans certaines régions d'Afrique des pagnes, dans les îles des paréos, ...

Et si on y réfléchit, les religieux sont en soutane, nos avocats en robe, ... Alors que s'est-il passé ?

 

Pourquoi le dressing masculin s'est-il fermé, appauvri pour offrir aujourd'hui si peu de choix en comparaison avec le vestiaire féminin (textures, coupes, couleurs)? Vestiaire féminin, qui plus est, ne cesse de s'agrandir en s'appropriant toujours plus de vêtements de notre "garde-robe" sans que ça semble choquer quiconque! Car après tout, qu'est-ce qui nous empêche de porter une jupe ou un kilt ?

 

L'offre, effectivement, est peu, voir pas du tout présente, même si malgré tout, avec internet, on commence à trouver de plus en plus de créateurs. On voit même que quelques grandes marques essayent de temps en temps (jupe pour homme de manière périodique chez Zara, kilt de travail chez Kraft). Dans les défilés de haute couture, c'est maintenant courant. Le temps où Jean Paul Gautier faisait scandale avec des hommes en jupes est révolu... Alors oui, ces exemples restent encore minoritaires et ont souvent un coup pour les créateurs qui fabriquent eux-mêmes des jupes ou kilt en France. Les grandes marques ne proposent pas encore de modèles au prix du prêt-à-porter, ce qui est un frein, c'est certain, au développement de la commercialisation de la jupe pour homme; mais nous démontre aussi une fois de plus l'hyper-capitalisation de notre société où l'on nous pousse à consommer toujours plus, moins cher (ou pas pour ceux qui arrivent à nous vendre du rêve), et changer le plus souvent possible, tout en restant dans les "codes" imposés. (ce sera un prochain article.)

 

Depuis quand l'offre est-elle le reflet de nos envies !? Dans une société où le sexe, la culture, la religion ou même l'âge nous prédestine à un style vestimentaire adéquat, il est quasi impossible de passer outre les choix qui nous sont imposés (le bleu pour les garçons, le rose pour les filles, ou encore les voitures contre les princesses). Comment peut-on croire en une coïncidence quand Lewis Hamilton fait la une de GQ UK en kilt, en collaboration avec Tommy Hilfiger, après s'être ouvertement moqué de son neveu habillé en robe de princesse quelques mois auparavant ? Les clichés restent vivaces, mais c'est à chacun de nous de les faire évoluer. Qu'est-ce qui nous empêche vraiment de nous habiller comme l'on veut ?

 

En premier lieu, les règles de sécurité au travail, cela peut se comprendre. Ensuite, l'image que souhaite donner une entreprise, mais un homme en jupe est il moins sérieux et compétent qu'un homme en costume ? Et que penser des femmes en jupe dans ce cas. Lorsque les chauffeurs de bus et tram nantais se mettent en jupe pour manifester contre leur "uniforme", cela montre bien l’inconfort du pantalon dans certaines situations. Au sein de l'association Hej (hommes en jupes) certains membres ont obtenu de leur direction, l'autorisation de travailler en jupe. Parfois, il suffit de le faire et d'oser en parler.

 

Car le plus grand frein, c'est souvent nous-même ; nous qui nous imposons ces barrières par peur du regard de l'autre, de ses commentaires ou juste par manque d'informations, et de références pour se sentir bien dans sa peau. Effectivement les premières fois que l'on porte la jupe ou le kilt, on regarde beaucoup autour de nous, on se demande avec quelles chaussures et hauts l'assortir. On navigue dans l'inconnu, et tâtonne avant de vraiment trouver son style et d'être à l'aise. Mais n'est-ce pas cela qui est enivrant.

 

Osez vous libérer ! Faites vous plaisir et penser à vous. Testez et sentez le confort, la liberté que procure une jupe ou un kilt l'été par forte chaleur, l'aisance pour les jambes, le vent frais lors d'une ballade en nature. Et si vous n'êtes pas encore prêt pour le grand saut, dans cette société qui épie chaque différence, profitez d'un festival, d'une soirée costumée, ou d'un moment chez vous pour essayer. Et faites vous votre propre avis. Partagez votre expérience.

Les femmes se sont battues pour porter le pantalon à l'homme de faire sa révolution.

Interview

Découvrez, tous les mois, une interview d'un porteur de jupe.

 

En partenariat avec l'association Hej et Sous les jupes des Hommes, ils vous racontent leurs expériences, et des anecdotes.

 

Envie de les soutenir, rejoignez l'association des hommes en jupes.

 

Porteur de jupe ou kilt, vous souhaitez partager votre avis, contactez nous ici.

 

Curieux nantais ou proche de la région, vous souhaitez essayez un de nos produits retrouvez nous à la boutique atelier Mû 39 rue des Hauts Pavés 44 000 Nantes.


Suivez nous sur Instagram : Souslesjupesdeshommes


Atelier / Showroom

39 rue des Hauts Pavés              Ouvert le mardi  et vendredi

44000 Nantes                                 de 11h à 18h

                              

                               Ou sur rendez vous

         06.58.86.06.72

                  souslesjupesdeshommes@gmail.com

 

 

Retrouvez une sélection de nos produits à la boutique de l'Heureux Hasard à Trentemoult.

 

Boutique ouverte du mercredi au lundi de 11h à 20h.